Locale pluvieuse, locale heureuse mais peu nombreuse.

Publié le par vtt.gours33

Les jours raccourcissent, le froid arrive, le soleil se fait rare, la pluie beaucoup moins, alors quoi de mieux qu'une bonne vtthérapie pour sortir de cette torpeur qui menace de nous saisir et nous plonger dans le désarroi tout le long de la mauvaise saison.

La multitude vététesque afflue de partout autour du coopé-club !!!

Anthony en champion du champignon !!!

Quoi !? Qu'est qu'il y a ? J'peux pas me détendre un peu en buvant un p'tit caoua entre deux prises de vue ?!!!

Pendant que Vince se ravigote avec un p'tit noir, Cocotte débarque sa p'tite reine de son carrosse.

L'impressionnant cortège se dirige vers son terrain de jeu.

Le gigantesque peloton sur une allée détrempée.

Cocotte n'est plus avec nous, elle a préféré regagner son nid douillet en nous laissant désemparés.

Ascension par la face Est du pic du tertre de Beney (115m).

Bivouac sur la paroi.

A cette altitude, la faune et la flore peuvent paraître étrange à l'image de cet herbivore à carapace.

  Le troisième de cordée à l'approche du sommet.

Les grimpeurs sur le toit du canton.

Tournée générale de grenadine pour fêter l'ascension du plus haut talus du canton.

Les machines ont particulièrement souffert lors de l'ascension du sommet.


Retour dans la plaine par des sentiers boueux et glissants.

Actuellement, Vince est têtu comme un mulet, il ne jure que par le tout suspendu qui est en panne. C'est pour ça, qu'en ce moment, il est d'humeur un peu semi-rigide !!!

A fond la forme avec Thierry de Ménesplet !

La flaque boueuse encore toute ridée après le passage en force d'Anthony.

Rencontre avec une des nombreuses Lépiotes élevées appelées aussi Coulemelle ou St Michel et encore Parasol. C'est un bon champignon comestible enrobé de chapelure à l'aide d'un oeuf battu avant d'être frit dans une poêle.

Au premier de ces messieurs !

Suivant !!!

Tout doux l'ami ! Ne m'éclabousse pas !

Les deux pieds, les deux mains dans la m.... !!!

Futé Jany ! Il opte pour le passage par la bande d'arrêt d'urgence !

Passage sur le pont demi-haut !!!

Ouah ! Hyper fun !!!

Sur le pont demi-haut on y danse, on y danse.......

De Thierry, on pourra dire que ce pont le vit traverser avec le sourire.

Voici l'hypholome en touffe qui pousse sur.......

.......les souches, il n'est pas comestible et en plus il est toxique.

Auprès de son arbre, il vivait heureux, il n'aurait jamais dû le quitter des yeux....

Alors là, chez les Déchaînés, on est tout à fait d'accord.

Retour à travers les vignes sur un sol spongieux.

Comité d'accueil au coopé-club.

Emanuel et son papa.

Tapis de coulemelles dans le pré derrière le coopé-club.

Gourmand Anthony ? Non, juste un p'tit peu morfale !!!

Elles rentreront le soir même dans la composition d'une omelette en compagnie de pommes de terre.


Crottés et trempés mais heureux, les six puis les cinq déchaînés qui ont bravé les éléments n'ont pas regretté de s'être extraits du doux cocon de leur intérieur, surtout qu'ils ont rencontré, sur une bonne partie de leurs parcours, un beau soleil lumineux.
L'après-midi, Anthony et Eric de Bruges sont allés à Sablons encourager Romu et Vincent qui participaient à un cyclo-cross.










Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
<br /> Bravo quel courage! Je vais attendre des jours meilleurs.<br /> <br /> <br />
Répondre
V
<br /> belle rando super reportage comme d'habitude et bravo a anthony<br /> ps je vous conseille a tous les bains de pied c'est très bon<br /> <br /> <br />
Répondre
T
<br /> <br /> Merci Eric pour ce reportage, bonne sortie pluvieuse <br /> <br /> <br /> Au fait ils étaient bon les <br /> St Michel ? <br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
A
<br /> genial la locale et et et<br /> a oui eric j'ai un petit cont a regler avec toi pour rigoler<br /> <br /> <br />
Répondre